L'affiche 2014

 

Téléchargez le flyer en cliquant ici :

Nb d'inscrits 2014

Pour le marathon :

Pour le semi-marathon :

Pour le l'heure roller :

Pour les courses enfants :



BILAN 2013 DE LA 4ème EDITION 

DU ROLLER MARATHON DE COMPIEGNE

  par ROLLER EN LIGNE (Alexandre Chartier)



Bilan de la 4ème édition du marathon roller de Compiègne (60)

Chaque année, le marathon roller de Compiègne (60) vient clore le début de saison avant la trêve estivale. Après une édition 2012 arrosée, le cru 2013 a bénéficié d'un temps splendide et de la proximité des championnats du Monde de roller course...

Par Alfathor




 

Un plateau bien garni d'athlètes internationaux

Le sprint d'arrivée du Marathon de Compiègne 2013

 4ème édition pour le marathon roller de Compiègne. Autant dire que l'événement a atteint une phase de maturité. L'organisation bien rôdée du Roller Club de Compiègne n'attendait plus que les patineurs pour que l'édition 2013 soit un succès... et grâce au beau temps, les patineurs ont répondu présents ! Hormis le fait que la course est bien organisée, le RC Compiègne se fend aussi d'une grille de prix équivalente pour les hommes et les femmes, un bel effort pour une course régionale.

Les forces en présence

Plus de 200 patineurs sont inscrits sur le semi-marathon et le marathon et les femmes ont bien répondu présentes à l'appel. Elles sont aussi nombreuses que sur une coupe de France des Marathons. Nombre de patineurs et de patineuses vont participer aux deux courses successives, le marathon et le semi-marathon. Parmi les patineurs de renom présents on retrouve le fidèle Julien Levrard (EOSkates) qui a déjà remporté plusieurs éditions. Son ancien équipier de Levallois, Vincent Esnault, a également fait le déplacement, tout juste rentré du championnat d'Europe de roller course qu'il couvrait pour la FFRS. Antoine Lesavre (Rage Skating) est également de la partie.
Les soeurs Gaudesaboos sont également revenues dans l'Oise avec une délégation belge. Elles sont aux côtés de Charlotte Laurent, d'Anne-Claire Maillard ou encore de Léa Réguer-Petit.

Cette année, la proximité avec les championnats du monde a favorisé la venue de patineurs de niveau international. Des mexicains, des néo-zélandais comme le junior Ollie Jones, des néerlandais, des belges, des allemands... 

Marathon roller de Compiègne 2013 - peloton masculin 

  

 Le semi-marathon masculin : l'expérience triomphe de la jeunesse

 Après un tour, ils ne sont déjà plus que 6 en tête : Michael Beddiaf (RIL Lamballe), Antoine Lesavre (Rage Skating), Julien Levrard (EO Skates), le jeune patineur mexicain Mike Paez (Jalisco Mexico) qui évolue en junior, Klaus Hestjaer (Sk8skool), Rino Vanhooven (ITB) et le patineur Minime Damien Noury (USM Villeparisis). Le reste du peloton a éclaté en petits groupes.

Le Mexique ouvre les hostilités, il s'échappe. La tête de course se scinde. Michael Beddiaf, Julien Levrard et Antoine Lesavre partent à la chasse. Il faudra plus d'un tour aux 3 hommes pour revenir. Julien Levrard part et contre Mike Paez, Antoine Lesavre et Michael Beddiaf tentent de revenir. Les quatre hommes vont rouler ensemble un moment malgré plusieurs tentatives d'échappées.
Le sprint final voit Julien Levrard s'imposer sur le fil face à Mike Paez. Le français arrache la victoire d'un patin. Un beau duel en perspective pour la course suivante ! Mickael Beddiaf complète le podium. 

  

 Semi-marathon féminin : Jessica Gaudesaboos fidèle au poste

 La course féminine est un peu plus groupée à l'issue du premier tour. On compte une bonne vingtaine d'éléments dont les favorites installées au milieu du groupe. Dans le 3ème tour, elles ne sont plus que 4 en tête : Jessica Gaudesaboos (EOSkates), Sabrina Gaudesaboos (Maple), Charlotte Laurent (Boissey RS) et la junior Alexandra Daneel (BSC). Les filles roulent à bonne allure. La quatrième patineuse saute. Charlotte Laurent se retrouve encadrée par les soeurs Gaudesaboos.

Jessica Gaudesaboos termine au sprint devant Charlotte Laurent. Sabrina Gaudesaboos arrive quelques secondes plus tard. 

 Marathon masculin : le doublé de Julien Levrard

 Le semi nous a donné un aperçu des forces en présence. Vincent Esnault (en combinaison de Levallois SC) est le premier à ouvrir les hostilités avec Antoine Lesavre (Rage Skating) dans sa roue. Les deux hommes sont talonnés par Mike Paez (Jalisco Mexico), Ollie Jones (Valley Inline Speed Skating), Michael Beddiaf (RIL Lamballe) et Julien Levrard (EOSkates). Au passage du second tour, le peloton masculin compte une dizaine de patineurs.Mike Paez va se charger d'accélérer, mais Julien Levrard veille. Vincent Esnault allume la mèche une nouvelle fois sans succès.

C'est une échappée de Julien Levrard, Mike Paez et Ollie Jones qui va s'avérer décisive alors que Michael Beddiaf va se retrouver en 4ème position à chasser. Julien arrache la victoire au sprint devant Mike Paez et Ollie Jones.

 Marathon féminin : Jessica Gaudesaboos récidive

 Comme durant le semi, le peloton féminin passe groupé au premier et au second tour. On y retrouve Marine Thiebault (PUC Roller), Anne-Claire Maillard (ES Nanterre), Marine Noury (USM Villeparisis), Léa Réguer-Petit (POL Longjumreau), Charlotte Laurent (Boissey RS), les soeurs Gaudesaboos, Maria Carstensen...

Jessica Gaudesaboos attaque dès le deuxième tour et quasiment tous à les tours jusqu'à mi-course. Elle parvient enfin à s'échapper avec Charlotte Laurent.
Dans les premières attaques, elle a été aidée de sa soeur qui a tenté de bloquer le peloton derrière. Ensuite, elle a attaqué par surprise, seule, souvent après un échange en néérlandais avec sa soeur ou son coach (toujours présent sur les bords de course), bien au courant que les autres filles ne parlent pas leur langue maternelle : un petit plus qui doit bien amuser nos jumelles belges préférées. ;-)
A chaque attaque, Charlotte Laurent et Léa Réguer-Petit sautent dans sa roue, suivies dans la foulée d'Anne-Claire Maillard et Marine Thiébault. Puis le reste du peloton tente de revenir. Aucune des tentatives de la première moitié de course n'a abouti mais le peloton s'est écrémé par l'arrière.
A mi-course, le peloton n'est plus formé que de 5 patineuses. Puis Jessica et Charlotte réussissent à s'extraire du groupe grâce à une énième attaque de Jessica, décidément déterminée à finir en solo ou en duo ! Le premier groupe de poursuivantes a roulé à trois puis a fini par exploser dans les quatre derniers tours de course. Jessica Gaudesaboos et Charlotte Laurent parviennent à partir pour rejouer le sprint du matin. Elles sont suivies à une minute par Anne-Claire Maillard et ensuite une minute après par Marine Thiébault. 

Le marathon a été dur en raison des conditions climatiques : mais pour une fois ce n'était pas à cause de la pluie et du froid ! Les organismes ont souffert de la chaleur. Une belle course !

Marathon roller de Compiègne 2013 - peloton féminin




Antoine Lesavre

Partenaires du Club

                                

© 2008 Roller Marathon de Compiègne | Joomla 2.5 Template by vonfio.de et F19